mardi 4 novembre 2014

Manuella : « Upgrade Me » vous connaissez ?






Cette semaine ma guest est Manuella plus connue sous le nom de « La Manouchka », elle prodigue des conseils capillaires sur son blog mais cette fois-ci c’est pour un tout autre domaine qu’elle a accepté de répondre à mes questions : le développement personnel ! Une de mes amies m'a parlé d'un challenge qu'elle propose aux femmes afin qu'elles deviennent le meilleur d'elles-mêmes, qu'elles puissent réaliser tous leurs rêves et j'ai eu envie d'en savoir plus sur ce concept, voici son interview.




-La Manouchka, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
 Bonjour, je suis Manuella et j'ai 28 ans. Sur le web on me connaît sous le pseudonyme LaManouchka car je suis la créatrice d'un blog éponyme sur le soin capillaire, et, en parallèle j'ai aussi créé un réseau social dédié au développement personnel pour nous les Femmes du nom de Upgrade Me Network. C'est d'ailleurs via ce réseau que j'ai pu réaliser un de mes rêves : écrire mon premier livre !

- Comment a débuté votre intérêt sur le développement personnel ?
 A vrai dire le développement personnel m'a toujours intéressée sauf que je ne savais pas que c'était une discipline à part entière. Par exemple, j'ai toujours été très attirée par la culture anglo-saxonne du "self made man" et dans ma propre famille, c'est un état d'esprit que l'on entretient depuis que je suis toute petite. J'aime surtout l'idée de pouvoir se réinventer à tout moment dans sa vie.
Grâce à mon blog capillaire, j'ai commencé à prendre de plus en plus soin de mon corps et avec le temps je me suis rendue compte que j'avais une vraie démarche de développement personnel : pour arriver à un résultat, c'est-à-dire avoir des cheveux sains, beaux et longs, je me transformais en m'éduquant sur le sujet et en faisant quotidiennement des efforts pour attendre mon but.
C'est à ce moment que j'ai compris qu'en fait on ne pouvait pas séparer le développement personnel du reste. Ce n'est pas uniquement lié à la vie professionnelle et à l'argent, en réalité, c'est indissociable de la vie quotidienne.
-En février 2009 vous créez le réseau social « upgrade me », que signifie ce terme et en quoi il consiste ?
 "Upgrade Me" signifie littéralement "améliore moi". On comprend mieux de quoi il s'agit quand on s'intéresse à la devise du réseau : Moi en Mieux, du virtuel au réel. La vocation d'Upgrade Me est de permettre à des femmes de tous horizons géographiques, sociaux et économiques de se rencontrer et de s'entraider. Changer de métier, changer de ville, changer son esprit ou son corps, je suis persuadée que tout est possible. Nous sommes notre propre limitation. On partage donc nos expériences sur le site et aussi lors de rencontres thématiques dans la Vraie Vie qui vont d'une après-midi, les Updayz, à un week-end, les UpWeekEndz.
-Comment vous est venue cette envie de créer ce réseau social ? Grâce à votre entourage ? Y a-t-il eu une forte demande ?
 A l'origine Upgrade Me ne devait pas être un réseau social mais un magazine en ligne. Ma meilleure amie, son frère, ma sœur et moi étions sur le projet. Puis ils ont été pris par les études du coup j'en ai d'abord fait un lieu d'entraide pour échanger avec les lecteurs de mon blog, puis je l'ai ré-axé sur le développement personnel quand j'ai constaté qu'il se transformait trop en réseau social capillaire. Je pense que les premières années beaucoup de personnes étaient comme moi plus jeune et ne voyaient pas clairement ce qu'était le développement personnel. C'est une notion ancrée depuis des siècles au pays du Rêve Américain mais ici, malgré l'héritage des révolutionnaires de 1789, c'est encore assez vague. 
Je n'ai donc pas vraiment ressenti une forte demande au départ, c'était plus un besoin viscéral que j'avais en moi de créer Upgrade Me. Et puis il y a 3 ans, la tendance a commencé à s'inverser. La reconversion professionnelle est devenue moins anecdotique et en parallèle on s'intéresse de plus en plus à la place de notre alimentation et à notre bien-être en général. De nombreuses femmes se sont alors d'elles-mêmes tournées vers Upgrade Me.
-Après le réseau social, vous avez écrit un livre « Upgrade Me Network », quelles difficultés avez-vous rencontré lors de sa conception ?
Etrangement la difficulté n'a pas été la rédaction parce que j'ai écrit chaque journée du ChallengeUP! dans le cadre d'un défi quotidien publié sur le réseau Upgrade Me. Ensuite il a juste fallu que j'adapte les textes au format du livre. Ça a été plutôt simple quand je compare ce processus aux fois où j'ai essayé d'écrire un roman. Par contre, le gros souci a été, et est toujours, la création de la couverture du livre. J'ai en effet choisi de m'auto-publier mais j'aurais peut-être dû passer par un graphiste pour la couverture ! Enfin bon, je pense avoir bientôt réglé ce problème.

-A qui s’adresse votre livre ?
Mon livre s'adresse aux femmes qui ne veulent plus ramasser ce qu'il reste au sol les fruits qui tombent de l'arbre du bonheur. Mon livre s'adresse aux femmes qui souhaitent apprendre à planter, à entretenir et faire fructifier leur propre arbre.

-Qu’avez-vous tenté d’apporter aux femmes avec votre livre ?
 Je tente de montrer quotidiennement aux femmes que nous ne devons pas être dans une attitude passive face à la vie. Qu'importe les difficultés, le seul échec c'est de renoncer à sa part d'épanouissement personnel. Je veux que l'on se dise toutes, comme mon oncle me l'a appris que le problème c'est quand on se compare aux autres parce que si notre bonheur dépend de ce que les autres font ou ne font pas, on se trompe de définition. Je veux que les femmes cessent de penser que leur épanouissement arrive après celui de leur mari, de leurs enfants, de leurs amis. J'aimerais qu'elles ne remettent plus au lendemain leur bien-être spirituel, professionnel ou sexuel parce qu'elles ont le droit, et même le devoir, d'être bien dans leur tête, dans leur corps et dans leur vie.
-Quels ont été les retours de celles qui ont testé votre challenge sur 30 jours ?
 Le ChallengeUP! a reçu des retours extrêmement positifs, bien plus que ce que j'aurais pu imaginer ! Il y a des Upgradeuses qui ont changé de carrière suite à ce challenge. Il y a même une Upgradeuse qui a trouvé la force d'envoyer son manuscrit à une maison d'édition ! J'ai reçu des témoignages qui m'ont émue aux larmes. Car le plus beau dans tout ça, c'est que cela a encore plus soudé la communauté. Certaines ont d'ailleurs participé à des Updayz et des UpWE qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires tant les partages que nous y avons vécus sont profonds. Je reçois parfois des messages des filles et je sais que certaines d'entre elles sont devenues proches les unes des autres. C'est beau.


-Y a-t-il une personnalité qui vous inspire sur le développement personnel ?
 Bien qu'il ne se définissait surement pas comme un coach de développement personnel, celui qui m'a permis de mettre des mots sur le sentiment profond de liberté que je ressentais depuis petite c'est Jean-Paul SARTRE. "L'existentialisme est un humanisme" est un de mes livres préférés. Je l'ai lu pour la première fois à 17 ans sur le conseil de mon professeur de philo. Ce livre a énormément influencé ma vie et mon rapport à la responsabilité individuelle.

-Vous avez créé un réseau social, écrit un livre, quelle est la suite ?
 Oh, j'ai tellement de projets si vous saviez ! Pour l'instant, je m'occupe de l'organisation du Séminaire "Moi en Mieux" qui aura lieu à Paris les 20 et 21 Décembre prochains. Il s'agit de 2 jours dédiés au développement personnel pour nous les femmes, au cours desquels des experts interviendront sur toutes les thématiques de notre vie quotidienne afin de nous aider à devenir une meilleure version de nous-mêmes. Il y aura des témoignages d'entrepreneures pour puiser l'inspiration, un cours d'éducation financière pour lutter contre les fins de mois difficiles, des ateliers de beauté et de bien-être pour prendre soin de soi et beaucoup d'autres choses. Pour toutes celles qui seraient intéressées, réservez votre place dès maintenant ici .
A court terme, il y a aussi l'UpClub, un groupe que j'ai mis en place il y a plus d'un an sur Upgrade afin de proposer des formations spécifiques en live ou en ligne, qui ouvre ses portes en Novembre. Et à plus longue échéance, il y a plusieurs UpWeekEnds qui sont proposés pour la saison 2014-2015, ainsi que la réédition de l'agenda des Upgradeuses publié en Janvier 2014. Cette année, je pense également agrandir la team qui travaille avec moi sur le réseau également pour pouvoir aller encore plus loin dans son développement. 
-Un dernier mot pour la fin ?
Merci beaucoup Jane de m'avoir offert l'opportunité de présenter mon livre sur votre site au milieu de tous ces portraits de femmes françaises inspirantes. J'espère que mon interview incitera ne serait-ce qu'une femme à commencer aujourd'hui à se prendre en main. S'il y a bien une chose qui s'amenuise au fur et à mesure qu'on en accumule c'est notre vie, alors ne la gaspillons pas !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire